chance1

Crédit à la consommation : comment augmenter ses chances ?

La plus difficile dans une étape d’un prêt à la consommation, c’est premièrement l’attente de la réponse. Deuxièmement, lorsque la demande est refusée, l’on n’arrive pas à remettre les pieds sur terre. Pourtant, tout particulier a la possibilité d’augmenter ses chances pour être attribué à un crédit. Malgré les différents critères des établissements de crédit, celui à la consommation se mérite et il y a une et une seule condition qu’il faut respecter : il s’agit de posséder la capacité de le rembourser.

Anticiper les critères de sélection

Pour tout crédit accordé aux particuliers par les banques ou les sociétés financières, le premier critère de sélection se tourne toujours vers la capacité de remboursement. Ces établissements de crédit calculent le taux d’endettement du demandeur avant de lui accorder quoi que ce soit. Ils divisent les dépenses par les revenus et multiplient le résultat par cent.  Si ce taux excède de 33%, ils passent tout de suite à d’autres dossiers de demande de prêt. Dans le cas contraire, les banques ou les sociétés financières comparent le reste de leur critère au dossier du demandeur. Mais, ces autres critères ne sont pas vraiment éliminatoires.

Un taux d’endettement minimum de 33%

Le demandeur de crédit possède donc deux choix pour favoriser ses chances à la demande d’un crédit à la consommation. Soit il diminue ses dépenses, soit il fait tout pour augmenter ses revenus mensuels.  Avant toute demande de crédit, il faut donc s’assurer que ce taux d’endettement ne dépasse pas le 33% pour augmenter les chances d’être admis. Les établissements de crédit utilisent les dossiers en deux ou trois mois précédents pour étudier une demande, il faut que le taux d’endettement dans ces mois reste donc moins de ce plafond. Ainsi, le demandeur augmente les chances pour mériter ce crédit à la consommation et peut profiter de l’utiliser à des besoins en biens d’équipement.