ages1

Les différentes phases de placement financier en fonction de l’âge

En analysant la société et son comportement, on a compris que l’âge influe sur le type de placement effectué par une personne. Cela parce qu’au fil des années, les priorités changent et le type d’investissement à faire peut être différent d’une personne à une autre. Surtout que chacun a son propre caractère.

Le cas des jeunes adultes entre 20 jusqu’au début de la cinquantaine

Le placement commence souvent dans la vingtaine. Un individu entame sa vie d’adulte indépendant et commence à acquérir des biens. Au début de cette ère, une personne pense à un investissement immobilier et contracte souvent un prêt immobilier vers l’âge de 30 ans. C’est aussi durant cette période qu’on s’essaie à la bourse. Arrivé au début de la quarantaine, on pense plutôt à l’avenir des enfants et la retraite. C’est aussi une période propice pour certain de penser à la création d’entreprise et à l’achat d’une action en entreprise. Au tout début de la cinquantaine, on pense plus à un investissement dans l’immobilier avec l’épargne constituée durant la vie active. Mais il est aussi possible de penser à des placements en bourse.

L’âge senior jusqu’à la fin de vie

Une personne est considérée comme senior à partir de la soixantaine. Là, elle pensera surtout à des placements sûrs comme l’assurance-vie et la recherche de moyens permettant de jouir de la défiscalisation comme sur certains types d’acquisition immobilière ou de placement dans les infrastructures hôtelières, la reprise d’entreprise, etc. Enfin, à partir de 60 ans, une personne essaiera de trouver une activité qui lui permettra de combler le manque de revenu et de rendre plus confortable sa retraite. Dans ce cas, on retrouvera toujours dans l’assurance-vie, un revenu performant. C’est durant cette période que l’individu se préparera également à transmettre ses biens et de penser à ne plus faire d’investissement à risque.