Immobilier, achat, cout, credit, investissement
Billets de banque en euros maison

Rachat de crédit : pour qui ?

Pour réajuster sa situation financière, il est tout à fait possible d’avoir recours au rachat de crédit. Cette solution permet à un emprunteur de réduire non seulement ses mensualités, mais aussi de bénéficier d’un taux fixe. D’ailleurs, cette mensualité est unique, car le contrat est rassemblé en un seul. Toutefois, ce n’est pas tout le monde qui peut en bénéficier. Ne citons par exemple que les personnes âgées.

En cas de surendettement

Une situation de surendettement touche la plupart des emprunteurs. Cela signifie qu’ils font face à des problèmes, quant au remboursement de leur dette. La mensualité s’accumule donc et peut grimper bien haut. Toutefois, si ces personnes ne font rien face à cela, ils risquent fortement un surendettement. Mais avant cela, l’emprunteur peut se tourner vers l’aide précieuse des établissements de rachat de crédit. D’ailleurs, cette alternative est préférable au fait de déposer un dossier de surendettement à la commission responsable de ce genre de situation. Le rachat offre une négociation avantageuse sur plusieurs prêts. La démarche n’est pas compliquée, car le crédit se fait tout simplement racheter par un autre établissement. Par conséquent, le taux d’endettement s’affaiblit, la durée de remboursement s’élargit, mais cela entraîne une augmentation de son coût total aussi. Mais cette solution ne concerne pas seulement les surendettés. Toute personne qui souhaite jouir d’un meilleur taux, d’une meilleure mensualité et d’un regroupement de crédit, peut aussi opter pour le rachat de crédit.

Il n’est pas destiné à tout le monde

Toutefois, quelques points peuvent rendre le rachat de crédit inaccessible pour certaines personnes. Par exemple, les personnes qui ont déjà déposé un dossier de surendettement à la banque. Cela n’est pas aussi accessible pour les personnes inscrites au FIP (Fichier des Incidents de remboursement des crédits aux Particuliers) ou au FCC (Fichier Central des Chèques). La plupart des établissements refusent aussi l’accès du rachat de crédit aux personnes de plus de 75 ans.