????????????????????????????????????

Comment estimer le coût de crédit ?

Lors d’un emprunt à un établissement de crédit (banque ou société financière), il est toujours probable d’être confronter à des confusions. Le calcul du coût d’emprunt du créancier ne ressemble pas à celui que le demandeur a espéré. Pourtant, ce demandeur a bien comparé, bien calculé ce coût  avant de rejoindre son créancier. Alors comment se fait-il que le tableau d’amortissement donné par le créancier indique autre montant plus élevé que celui calculé par le demandeur ?

Le coût de crédit requiert plus que la notion en calcul

Le taux d’intérêt, le capital à emprunter et la durée de remboursement sont les critères de choix d’un créancier. Ce n’est pas faux, mais insuffisant. L’on a toujours tendance à calculer tout simplement le coût total du remboursement et le montant dû chaque mois, sans penser à son évolution au cours du temps. Certains demandeurs de crédit le savent, mais font de faux calculs, d’autres l’ignorent complètement. Premièrement, ils ont toujours tendance à multiplier le taux d’intérêt par le montant de l’emprunt pour avoir le coût du crédit. Deuxièmement, diviser ce dernier par le produit de mensualité sur le nombre d’années de remboursement pour obtenir le montant des mensualités. Pourtant, le taux d’intérêt d’un prêt peut varier d’un an à un autre. C’est ce que l’on appelle le taux annuel.

Anticiper le calcul à travers un tableau d’amortissement

La tendance de calcul des établissements de crédit se tourne aujourd’hui vers l’application d’un pourcentage annuel. C’est-à-dire que le demandeur doit réviser son calcul à chaque période de remboursement. Parce que chaque année, il faut payer l’intérêt à base du capital restant, le taux d’intérêt varie donc selon le temps, la durée et le capital dû. La notion de ce mode de calcul ne suffit pas pour avoir un vrai coût de crédit. De nos jours, un tableau d’amortissement est disponible sur internet. Tout demandeur peut l’avoir gratuitement pour comparer les différentes offres des créanciers. Il se met à la place du demandeur de crédit pour faire le calcul du coût.